MACHEFERS

Au niveau national, le gisement annuel de mâchefers peut être évalué à environ 3 millions de tonnes, ce qui représente entre 20 et 25% en poids brut des déchets incinérés.

Pour l'usine de Briec, le gisement de production est lui d'environ 11 000 tonnes par an.
 

QUANTITE PRODUITE PAR l'UVED DE BRIEC

Les mâchefers résultant de la combustion des déchets tombent dans un cendrier humide, où ils sont refroidis à l'eau. Ils sont ensuite acheminés par un transporteur à bandes vers un crible à 300 mm (filtre en peigne). La partie inférieure à 300 mm subit un déferraillage primaire, puis un nouveau criblage à 40 mm (criblage vibrant à mailles canées).
Les mâchefers sont ensuite transportés par bande jusqu’à une aire de stockage couverte, en attente de l’enlèvement.

 

La quantité de mâchefers produite sur l’usine a été de 10 686 tonnes en 2013 (10 941 tonnes produites en 2012).

TRAITEMENT DES MACHEFERS

Le traitement s’entend par toute opération de valorisation ou d’élimination.

Dans le cas du SIDEPAQ, le machefers est valorisé en sous-couches routières en substitution de substances comme de la grave naturelle.

Ainsi le machefers est traité par des opérations reposant sur une combinaison de traitements physiques, dits « de préparation », et de traitements physico-chimiques, dits « de maturation ».

La préparation consiste à :

- Extraire les métaux ferreux et non ferreux.

Les métaux ferreux sont captés par des séparateurs magnétiques positionnés sur le parcours des matériaux, et les métaux non ferreux par une ou plusieurs machines à courant de Foucault.

Ils sont ensuite recyclés dans les filières sidérurgiques.

- Extraire les imbrûlés légers de grande taille qui peuvent subsister après incinération.

Ces imbrûlés sont éliminés par des équipements de tri aéraulique et retournent en incinération.

- Calibrer par concassage/criblage les mâchefers afin de produire un mâchefer élaboré compatible avec les utilisations routières finales envisagées.

Tout le process de traitement se fait dans une Installation de Maturation et d’Elaboration (IME) autorisée.

Les techniques de traitement des MIDND sont réalisées en respectant scrupuleusement les prescriptions de l’arrêté du 18 novembre 2011 ainsi que le guide d’acceptabilité environnementale de matériaux alternatifs en technique routière du Setra.

VALORISATION

En 2013, ce sont 17000 tonnes de mâchefers du SIDEPAQ produits en partie 2012 et en 2013 qui ont été valorisés en sous-couche routière sur 22 chantiers à proximité de Rennes.

 

CARACTERISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES

Au final, le matériau alternatif produit par l’IME est en général de granulométrie 0/20 à 0/31,5mm.
Il s’agit d’un matériau alcalin dont la composition chimique moyenne est la suivante :

  • Essentiellement silicates, alumines et calcaire et chaux
  • Présence de sels : chlorures et sulfates
  • Carbone Organique Total COT <3%
  • présence de métaux lourds <1%